Date

Partager

Amendes infligées à Charleroi et à l’Union pour usage d’engins pyrotechniques (Charleroi)

Articles connexes

Charleroi a été puni pour des incidents lors du match à domicile contre Genk (2-0) le 17 octobre.

BELGA

Le Sporting Charleroi et l’Union Saint-Gilloise ont été condamnés mercredi à payer respectivement des amendes de 2.500 et 1.500 euros.

Une sanction liée au fait que leurs supporters ont fait usage de matériel pyrotechnique dans l’enceinte du stade. Cette décision a été prise par le Comité disciplinaire de la Fédération royale belge de football (RBFA).

Charleroi a été puni pour des incidents lors du match à domicile contre Genk (2-0) le 17 octobre. Avant le coup d’envoi, une douzaine de fusées éclairantes avaient été allumées dans la tribune des supporters locaux. Après le but de Nicholson (1-0), un feu de Bengale a brûlé dans les tribunes. Une fusée a atterri dans la zone neutre, obligeant un pompier à intervenir.

Le 22 octobre, Charleroi avait déjà reçu une amende de 3.000 euros pour le même motif lors du match du 26 septembre face à Malines.

L’Union a été punie pour cinq fusées lancées lors du spectaculaire match à domicile contre Seraing (4-2) à la mi-octobre. Celles-ci ont été allumées dans le parc Duden après l’égalisation de Vanzeir (2-2) juste après l’heure de jeu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires