Date

Partager

Énergie : les petits réacteurs nucléaires, une technologie d’avenir ?

Articles connexes

Les petits réacteurs nucléaires se présentent comme une solution de compensation après des années de laisser-aller dans le secteur. Mais de quoi s’agit-il ?

Un SMR (Small Molecular Reactor) est généralement défini comme un réacteur avancé qui produit jusqu’à 300 mégawatts par module. Ils peuvent être déployés seuls ou dans le cadre d’une centrale comprenant plusieurs modules, et sont faits pour être construits en usine, expédiés vers leur destination finale puis installés, plutôt que construits sur place comme les centrales traditionnelles.

À l’heure actuelle, il existe une cinquantaine de concepts pour ce type de technologie dans le monde, dont plusieurs aux États-Unis. NuScale Power est la première entreprise à avoir reçu l’approbation de la Commission de réglementation nucléaire américaine. Ses modules mesurent 23 mètres de haut, 4,5 m de diamètre et peuvent générer 77 mégawatts d’électricité.

Un concept évolutif et adaptable

Ce format est beaucoup plus petit que les installations nucléaires habituelles, qui sont plus rentables pour les grands marchés car capables de produire un gigawatt. Cependant ce modèle évolutif peut être déployé de manière beaucoup plus rapide et moins coûteuse.

Certains endroits n’ont pas le réseau ou le capital nécessaire pour supporter une centrale nucléaire traditionnelle. Dans ce cas, un petit réacteur peut s’avérer utile dans des zones plus petites ou plus reculées qui souhaitent disposer d’une source d’énergie dédiée qui ne soit pas alimentée par des combustibles fossiles. La production d’électricité à partir de combustibles fossiles tels que le charbon et le gaz naturel a contribué de manière significative au changement climatique.

NuScale envisage de mettre en service sa première centrale SMR en 2029, à Idaho Falls, dans l’Idaho, dans le cadre du Carbon Free Power Project, dirigé par l’Utah Associated Municipal Power Systems. La société est en pourparlers avec d’autres autorités et d’éventuels clients dans le monde entier. 

A lire également :

Article CNET.Com adapté par CNETFrance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires