Date

Partager

la ministre de la Défense s’exprime après les perquisitions à l’armée (Oud-Heverlee)

Articles connexes

«Il faut laisser la justice faire son travail, nous collaborons pleinement car il n’y a aucune place en nos rangs pour les extrémistes sous quelque forme que ce soit.»

BELGA

La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, a condamné mercredi la présence d’extrémistes au sein de l’armée belge.

Plusieurs perquisitions ont eu lieu dans différents quartiers militaires et domiciles privés ce mercredi en Belgique, sans qu’aucune personne ne soit, pour l’heure, interpellée. Ces perquisitions cadrent dans un dossier du parquet fédéral « qui a été initié à la demande expresse du SGRS, le Service général du renseignement et de la sécurité de la Défense », a appris L’Avenir auprès du cabinet de la ministre Ludivine Dedonder.

Ce dossier se situe dans le cadre de milieux suspectés d’être liés à l’extrémisme de droite. Les individus impliqués sont soupçonnés d’avoir diffusé ou mis à la disposition du public des messages dans l’intention d’inciter à commettre des infractions liées au terrorisme.

« Des enquêtes sont en cours comme je l’avais déjà annoncé il y a quelques semaines », a déclaré mercredi la ministre de la Défense. « Il faut laisser la justice faire son travail, nous collaborons pleinement car il n’y a aucune place en nos rangs pour les extrémistes sous quelque forme que ce soit. »

Du matériel informatique et des GSM ont été saisis, mais personne n’a encore interpellé pour être auditionné.

En commission de la Défense, la ministre s’est exprimée à plusieurs reprises à propos des personnes visées par des enquêtes liées à l’extrémisme et leur habilitation de sécurité. Madame Dedonder a exprimé que la plupart avaient récupéré leur habilitation et que des enquêtes se poursuivaient concernant certains d’entre eux. « Le nombre exact n’a pas été divulgué pour les besoins de l’enquête », précise-t-on au cabinet de la ministre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires