Date

Partager

le livreur n’arrive pas, l’épouse reçoit un coup au visage (Charleroi)

Articles connexes

Les faits ont été commis alors que le couple avait commandé un repas.

Reporters/EUREKA

Djamelle conteste avoir frappé la plaignante et accuse les policiers de violence raciste à son encontre.

Le 3 août 2020, en début d’après-midi, la police de Charleroi a été requise au domicile de Djamelle à Jumet. L’ex-épouse du Carolo venait de recevoir un coup de poing en plein visage. D’après cette dernière, l’auteur du coup était bien Djamelle. Ce que conteste ce dernier. «Non, ce n’est pas vrai. Ce n’est pas moi qui ai donné le coup de poing.»

Djamelle accuse par ailleurs les policiers d’avoir été violents avec lui. «J’attendais le repas commandé et comme les plats n’arrivaient pas, je suis allé voir au restaurant. À mon retour, la police était là. Je me suis fait agresser, plaqué contre le mur et j’ai eu un coup au dos. J’ai cru que c’était du racisme, ils m’ont écrasé la tête au sol.»

Le parquet requiert un an de prison

Une peine d’un an de prison est requise contre le père de famille, que le parquet estime coupable. Sans avocat, Djamelle plaide un acquittement.

Le jugement est attendu pour le 19 novembre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires