Date

Partager

Meta : Facebook change de nom et trace la voie vers son Métavers

Articles connexes

Facebook veut se tourner vers l’avenir, et il adopte un nouveau nom pour le souligner. Après plusieurs semaines de polémiques suite à la divulgation de milliers de documents internes et de mémos, le réseau social cherche maintenant à mettre l’accent sur l’avenir. Et pour Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, l’avenir de la technologie passe par des mondes numériques où nous pourrons interagir les uns avec les autres, les Métaverses.

 

Un monde virtuel contrôlé par Facebook 

Ces mondes, qu’il appelle le « métavers », permettront de nouveaux types d’art, de musique, de divertissement et de commerce. Et, selon l’entreprise, ils seront construits de manière responsable, en tenant compte de la vie privée et de l’interopérabilité. Si vous avez vu le film « Ready Player One » de Steven Spielberg, vous avez sans doute compris le principe.

 

« Le métaverse touchera un milliard de personnes, hébergera des centaines de milliards de dollars de commerce numérique et soutiendra les emplois de millions de créateurs et de développeurs« , a déclaré M. Zuckerberg lors d’une présentation à la conférence Connect de Facebook, jeudi. « Nous sommes pleinement engagés dans cette voie« .

Les efforts de Facebook en matière de métavers n’en sont qu’à leurs débuts. La société a annoncé une série d’outils, y compris une technologie qui permet aux gens de contrôler des programmes avec leur voix ou leurs mains. Facebook élargit également son offre de matériel. « C’est le prochain chapitre de notre travail et, nous le croyons, de l’Internet en général« .

De nombreux défis à relever

Ces efforts pour aller de l’avant interviennent alors que l’entreprise est confrontée à l’une des plus grandes controverses de son histoire. Au cours de la semaine écoulée, plus d’une douzaine de médias ont publié des articles qui faisaient état de recherches internes, de mémos et de débats et soulignaient les défis auxquels l’entreprise est confrontée lorsqu’elle tente de contrôler ses réseaux sociaux dans le monde entier. 

M. Zuckerberg s’est penché sur les documents ayant fait l’objet d’une fuite et a déclaré que l’entreprise s’efforçait de trouver un équilibre entre la liberté d’expression et les efforts visant à réduire les contenus préjudiciables. Plus de 40 000 personnes travaillent à la sûreté et à la sécurité chez Facebook, et le réseau social prévoit de dépenser plus de 5 milliards de dollars pour la sûreté et la sécurité en 2021, a-t-il déclaré. La modération du contenu dans la réalité virtuelle présente toutefois ses propres défis.

Lors de sa conférence annuelle, Zuckerberg a exposé sa vision de la manière dont nous travaillerons et jouerons dans le métavers. Il a également évoqué la prochaine génération de casque de réalité virtuelle de la société, Cambria. Comme d’autres casques de réalité virtuelle, Cambria place un écran si près de vos yeux que vous pensez être dans le monde virtuel. Mais il détecte également les émotions sur le visage de l’utilisateur et les transmet au « métavers ».

Facebook devient Meta

La grande nouvelle qui ressort des annonces de Facebook est que le nouveau nom de la société est Meta. M. Zuckerberg a déclaré que ce nouveau nom faisait allusion non seulement au métavers qu’il souhaite construire, mais aussi à la signification du mot « meta », qui vient du grec et signifie « au-delà ». « Cela symbolise le fait qu’il y a toujours plus à construire« , a déclaré Zuckerberg. « Il y a toujours un prochain chapitre à l’histoire« .

Article CNET.com adapté par CNETFrance / Crédit image : Ready Player One : Warner Bros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires