Date

Partager

Minnen et la Belgique entrent dans l’histoire

Articles connexes

Greet Minnen est la première joueuse à avoir remporté un match à la Billie Jean King Cup.

belga

L’équipe de Johan Van Herck a brillamment réussi son entrée dans le nouveau format de la Fed Cup.

Mission remplie pour la Belgique qui a remporté son premier match dans son groupe de la Billie Jean King Cup, à Prague. Face à une Biélorussie déforcée par les absences de Sabalenka et Azarenka, les filles de Johan Van Herck ont décroché une victoire attendue avant de défier l’Australie ce mardi matin (10h30). Elise Mertens, Greet Minnen et Kirsten Flipkens ont fait le boulot mais il faudra prester à un niveau bien plus élevé pour aller loin dans cette compétition, surtout dans le chef d’Elise Mertens et Kirsten Flipkens.

Alignée pour la première fois dans l’équipe belge, Greet Minnen (WTA 70) a fait le boulot (6-2, 6-2) face à Iryna Shymanovich (WTA 263), une fille qui n’a jamais disputé un tournoi WTA. L’Anversoise est même entrée dans l’histoire en devenant la première joueuse à remporter un match dans la Billie Jean King Cup, la Fed Cup 2.0. La Belgique étant le premier pays à s’imposer.

«C’est un rêve de défendre les couleurs de mon pays, expliquait Greet Minnen après sa victoire. Et décrocher une victoire pour cette première, c’est top. Je suis fière de moi. J’étais un peu stressée au début de la rencontre qui était ma première en équipe nationale. Mais j’ai réussi à gérer cela grâce à l’aide de l’équipe qui possède beaucoup d’expérience avec Johan, Elise et Kirsten. J’étais bien dans le match et très contente de mon niveau. Je remercie aussi les supporters présents à Prague. Nous avons un super groupe de fans qui nous suit partout. Je pense qu’on peut aller loin dans cette compétition. L’équipe est très forte et ambitieuse.»

Elle aussi favorite de sa rencontre face à Aliaksandra Sasnovich (WTA 88), Elise Mertens (WTA 18) s’est imposée (6-2, 4-6, 6-2) contre une joueuse très inconstante. Mais la Limbourgeoise a montré qu’elle ne traversait pas la meilleure période de sa carrière. C’est au courage et à l’expérience que notre compatriote a pris le dessus.

«Après le premier set que j’ai remporté, Sasnovich a mieux joué dans la deuxième manche. C’était une grosse bagarre. Je suis contente de nos victoires dans les deux simples. J’ai pu compter sur le soutien de nos fans pour me relancer dans le troisième set. On possède une équipe assez tranquille, qui n’est pas stressée. Mais on veut gagner tous nos matchs. Notre groupe est soudé.»

Comme dans le format de cette Billie Jean King Cup chaque rencontre est importante en cas d’égalité après tous les matchs de groupe, Johan Van Herck aligna Elise Mertens et Kirsten Flipkens en double pour préparer les échéances futures qui seront plus corsées. Face à Sasnovich et Lapko, notre duo est passé à côté de son sujet (4-6, 3-6) en commettant trop de fautes et en étant trop passif. Cette défaite ne portera pas préjudice à la Belgique si elle s’impose ce mardi contre l’Australie emmenée par Tomljanovic (WTA 43) et Sanders (WTA 131).

«On est déçu de ne pas avoir gagné le double, analysait le capitaine belge. Mais le plus important était de gagner la rencontre. Si on gagne toutes les parties 2-1, c’est parfait. Je ne regrette rien dans mes choix. Contre l’Australie, ce sera difficile. Mais on a un avantage avec notre match de ce lundi, on connaît les conditions de jeu.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires