Date

Partager

Novak Djokovic n’est pas certain de défendre son titre à Melbourne

Articles connexes

Novak Djokovic n’est pas certains de défendre son titre à l’Open d’Australie, en raison des mesures de lutte contre le Covid-19 en vigueur dans l’état de Victoria.

Les organisateurs de l’Open d’Australie ont indiqué samedi que tous les joueurs disputant le premier tournoi du Grand Chelem de la saison 2022 qui aura lieu en janvier à Melbourne, devront être vaccinés contre le Covid-19, accentuant ainsi la pression sur le N.1 mondial, neuf fois titré à Melbourne et qui refuse de dire s’il est vacciné ou non.

« Pour être honnête, je n’ai pas parlé à Tennis Australia. J’attendais juste de voir quelles étaient les nouvelles. Maintenant que je sais, il ne reste plus qu’à attendre et voir », a déclaré le Serbe samedi à Turin après sa défaite face à l’Allemand Alexander Zverev en demi-finales du Masters.

L’Open d’Australie se tiendra du 17 au 30 janvier à Melbourne. La deuxième ville d’Australie sort à peine de peine de plus de 260 jours de confinement cumulés, ce qui en fait une des villes au monde les plus longtemps placées sous cloche.

Le mois dernier, l’État de Victoria, dont la capitale est Melbourne, avait déjà exclu d’accorder une dispense spéciale aux joueurs non vaccinés pour qu’ils puissent participer au tournoi.

Pour l’édition 2021 de l’Open d’Australie, programmée en février au lieu de janvier, les joueurs et leurs entraîneurs avaient dû observer une quarantaine de deux semaines dans des hôtels.

La jauge de spectateurs avait été fixée à 30.000 par jour, soit 50% de la capacité, et durant le tournoi, un confinement de cinq jours avait été décrété dans l’Etat de Victoria.

Les organisateurs ont annoncé que cette fois-ci les tribunes pourront être pleines, le taux de vaccination dans l’Etat de Victoria approchant les 90%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires