Date

Partager

Perquisitions dans des casernes de l’armée et chez des militaires soupçonnés d’extrémisme (Sint-Truiden)

Articles connexes

La police mène ce mercredi des perquisitions dans 3 casernes de l’armée ainsi qu’au domicile de 8 militaires. Une enquête liée à des soupçons d’extrémisme, selon la RTBF.

Onze perquisitions ont été menées ce matin par la police judiciaire fédérale de Charleroi au sein de trois casernes de la Défense et au sein de huit habitations privées de militaires, a indiqué le parquet fédéral confirmant une information de la RTBF. Ces perquisitions ont pris fin et visent des militaires soupçonnés d’avoir un lien avec le milieu de l’extrême droite.

Selon la RTBF, « les enquêteurs cherchent à savoir si les suspects ont enfreint les lois réprimant le racisme, les appels à la violence ou encore le terrorisme par leurs comportements ou leurs écrits ».

Les casernes de Florennes, Saint-Trond et Oud-Heverlee seraient les trois casernes visées par les perquisitions, a annoncé la RTBF. Selon le média, les enquêteurs cherchent à savoir si les suspects ont enfreint les lois réprimant le racisme, les appels à la violence ou encore le terrorisme par leurs comportements ou leurs écrits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires