Date

Partager

prison ferme pour le chauffeur (Charleroi)

Articles connexes

Entre son départ et son retour, la résidente avait changé, victime d’une hémorragie cérébrale.

milkovasa – stock.adobe.com

Pour s’être abstenu de signaler la chute dans l’ambulance d’Éliane, Nacereddine écope de 6 mois de prison ferme.

Trois fois par semaine, Éliane, 79 ans, était prise en charge par une ambulance qui l’emmenait de la maison de repos où elle résidait, Les Trois Arbres, à Mellet, vers l’hôpital pour y subir une dialyse. Le 11 janvier 2019, le banal transport ne s’est pas passé comme prévu.

L’aller s’est déroulé sans problème. Mais au retour, Éliane, pourtant installée dans son fauteuil roulant, a chuté vers l’avant. « Rentrée à la maison de repos, elle n’était plus la même, elle ne réagissait plus.», expliquait le parquet. Victime d’une hémorragie cérébrale, la septuagénaire avait été admise aux soins intensifs avant son décès, le 17 janvier 2019, au CHU Marie Curie de Lodelinsart.

Les deux exploitants de la société d’ambulances, ainsi que l’ambulancier, prévenus d’homicide involontaire, contestaient la prévention. Nacereddine, qui était au volant, estimait au contraire avoir fait ce qu’il fallait quand Éliane lui a fait savoir qu’elle allait tomber: « Je me suis arrêté et je suis allé voir. Pour moi, elle allait bien et elle n’avait pas chuté. Je suis très touché par son décès, c’est comme si j’avais perdu une grand-mère», expliquait le chauffeur, également poursuivi pour non-assistance à personne en danger.

Selon le parquet, ce dernier s’était volontairement abstenu d’évoquer l’accident qui s’était produit à l’arrière du véhicule et d’alerter les secours. Réquisitoire que le tribunal a suivi en condamnant le prévenu à six mois de prison ferme. Ivan et Adrien, eux, obtiennent une suspension du prononcé de 5 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires