Date

Partager

Ruée vers les formations au numérique (Fontaine-l’Evêque)

Articles connexes

L’Espace Public Numérique fontainois aide entre autres à installer le Covid Safe Ticket sur les smartphones.

Si l’utilisation des outils numériques s’est très clairement répandue avec la crise Covid, elle a mis aussi en grand jour une fracture numérique très importante. Véronique Ben Moussa, responsable de l’EPN de Fontaine, enchaîne les formations aux particuliers et son constat est sans appel. « Il ne faut pas spécialement être en situation de grande précarité pour ne pas savoir utiliser un ordinateur ou un smartphone. Certains pensent que comme ils utilisent un ordinateur au travail, ils connaissent tout. Non, ils ne connaissent que les quelques programmes utiles à la réalisation de leurs tâches. »

Cette dernière année, les Fontainois ont donc eu la possibilité de se familiariser avec les outils numériques mais cela s’est parfois fait par « fatalisme ». « Certains ont cherché à se débrouiller pour ne plus faire appel à leurs petits enfants ou à leurs connaissances. Ils se sont lancés dans le bain pour s’assurer une certaine autonomie. Bien évidemment cela n’est pas toujours agréable d’apprendre dans un tel état d’esprit c’est pourquoi nous leur apprenons des utilisations plus ludiques de leur matériel comme la gestion de photos par exemple. »

Bien que des formations sont dispensées, l’échevine en charge de l’Informatisation communale, Barbara Osselaer, a lancé un appel à ses concitoyens afin qu’ils puissent se faire aider dans l’installation de leur Covid Safe Ticket sur leur smartphone. L’opération s’est avérée être un succès et même plus. La responsable de l’EPN en a profité pour aller au-delà de l’installation du seul CST. « Une fois que cela est installé, nous avons aussi installé l’application Its Me qui ne sert pas seulement au seul CST. Grâce à cela les gens peuvent aller sur les sites des administrations communales et fédérales, ils peuvent avoir accès à des documents en ligne ou encore faire des démarches à leur mutuelle, »conclut Véronique Ben Moussa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires