Date

Partager

sursis partiel pour le médecin accusé de faits de moeurs (Charleroi)

Articles connexes

Le médecin niait avoir posé des gestes inappropriés sur ses jeunes patientes.

DR

José, un ancien médecin de 64 ans, a été condamné pour des faits de mœurs à 4 ans de prison avec un sursis partiel de 5 ans pour la moitié de la peine.

José, désormais pensionné, a été médecin durant plus de 30 ans, et notamment médecin-conseil au Forem. Le sexagénaire était poursuivi pour deux viols et dix attentats à la pudeur, dont un sur une mineure âgée de plus de 16 ans. Les faits remontent à 2014, 2015 et 2018.

D’après les plaignantes et le parquet, le médecin a posé des actes à caractère sexuel lors des consultations où avaient lieu des examens gynécologiques et des palpations mammaires. Cela tournait au massage et aux caresses, les victimes étant nues ou en petite culotte. Les discussions étaient orientées sur la vie sexuelle des victimes et leurs pratiques.

Le prévenu avait admis avoir effectué des palpations mammaires sur les victimes, mais uniquement dans un cadre purement médical, sans vouloir attenter à la pudeur des victimes.  » Les examens ont toujours été proposés, jamais imposés. Si j’effectuais ce type d’examens, c’était purement à titre de prévention dans le cadre d’un cancer du sein. Par le passé, j’ai assisté à l’enterrement de deux jeunes filles victimes d’un cancer du sein. C’est de là que vient ma grande préoccupation pour la prévention « , expliquait Francis, contestant également avoir pratiqué des examens gynécologiques sur deux des victimes.

Compte tenu de la gravité des faits, du nombre de victimes et de l’absence totale de remise en question du prévenu, le parquet avait requis une peine de 40 mois de prison contre le médecin. L’acquittement plaidé par la défense n’a pas été prononcé ce mercredi matin par le tribunal correctionnel. Une peine de quatre ans de prison, avec un sursis partiel de 5 ans pour la moitié de la peine, a été infligée à José. Ce dernier a été acquitté de deux attentats à la pudeur et a échappé à l’arrestation immédiate requise par le parquet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires