Date

Partager

WhatRocks : ou comment financer des associations en regardant de la pub

Articles connexes

Participer au projet 

WhatRocks constitue une nouvelle forme de démocratisation de la blockchain pour la bonne cause. Lancé au mois de septembre 2021 par la WhatRocks Foundation, ce projet vise à labéliser la publicité sur Internet pour lui donner une utilité sociale en finançant l’économie circulaire et vertueuse. Les consommateurs, les acteurs du secteur de la tech, et même le législateur considèrent généralement les publicités en ligne comme une nuisance à la fois sociale et environnementale. Dans le même temps, les éditeurs et les marques dépendent de plus en plus de la publicité pour générer des revenus.  

 

Avec son initiative, WhatRocks veut faire bouger les lignes. Créée par des acteurs de la publicité et entièrement financée par les marques, l’organisation s’est en effet fixé l’objectif de restaurer l’acception sociale des publicités en ligne. Pour cela, elle propose aux internautes de la jeune génération un porte-monnaie solidaire sur mobile unique en son genre que les annonceurs créditent avec des jetons numériques lorsqu’ils regardent ou cliquent sur des publicités labélisées WhatRocks sur le Web.  

La pub, souvent perçue comme nuisance sociale et environnementale 

Basés sur la blockchain, ses jetons appelés « Rocks » possèdent une valeur fixe afin d’éviter toutes spéculations. Les internautes peuvent s’en servir uniquement pour faire des dons aux associations partenaires de leur choix. L’un des objectifs est de permettre aux générations Y et Z qui n’ont souvent pas un pouvoir d’achat suffisant pour faire des dons de pouvoir soutenir des projets à fortes valeurs sociales et environnementales.

En partant du constat que les internautes ont déjà l’habitude de recevoir de l’argent virtuel lorsqu’ils regardent de la publicité en ligne sur certains services (Twitch, Score! Hero, Candy Crush…), mais c’est la première fois que ces rétributions servent à faire des dons. 

 

Les marques et les éditeurs dépendent de plus en plus de la publicité numérique pour générer des revenus

Le label se présente comme une communauté de consommateurs, de marques, d’éditeurs et d’associations engagés en faveur du changement social et environnemental. Pour que 100 % des dons soient versés aux associations, WhatRocks s’appuie sur la technologie blockchain permettant de transférer des actifs en toute sécurité sans aucun intermédiaire.

Les ouvertures de compte et les transactions sont entièrement gratuites. Les internautes reçoivent des Rocks, dont ils font don aux associations qui les revendent ensuite aux marques contre de l’argent (dollars, euros ou pounds). Concrètement, les annonceurs financent les associations avec une part de leur budget publicitaire pour la bonne cause. Une première application blockchain grand public qui constitue un bon moyen de contribuer à la neutralité carbone des publicités en ligne. 

Une innovation technologique et sociale

A peine lancé, le concept de la WhatsRocks Fondation rencontre un énorme succès. De plus en plus de marques, agences média, éditeurs et régies publicitaires ont souhaité se lancer dans l’aventure et devenir membre fondateur de la communauté WhatRocks. Pour cela, ils doivent signer le pacte pour la publicité solidaire mise en place par la WhatRocks Foundation afin d’affirmer leur engagement pour une publicité responsable et solidaire.

Face aux enjeux sociaux et environnementaux amplifiés par la crise sanitaire du Covid 19, cette solution de dons révolutionnaires permet aux marques de répondre aux besoins de leurs communautés issues de la jeune génération qui souhaitent plus que jamais donner du sens à leur consommation. C’est également un moyen pour les marques de financer la compensation carbone de leurs campagnes publicitaires. 

Les consommateurs sont déjà habitués à recevoir de l’argent virtuel lorsqu’ils regardent de la publicité digitale sur des services comme Twitch, Score!Hero , ou encore Candy Crush. 

Lors de son lancement en France, l’organisation s’est associée à ses partenaires fondateurs pour distribuer gratuitement un milliard de Rocks à ses utilisateurs. Cette somme est équivalente à 25 000 repas, 50 000 vaccins, 100 000 cahiers, ou encore 250 000 stylos distribués. Habituellement, les éditeurs disposent d’un code de parrainage qu’ils peuvent partager avec leur communauté d’internautes pour qu’ils puissent recevoir un crédit de 250 Rocks lors de l’ouverture de leur compte WhatRocks.

Dès lors qu’un utilisateur de WhatRocks partage à son tour son code de parrainage avec un ami, 250 Rocks sont crédités sur son compte et celui de son ami. A la pointe de l’innovation technologique et sociale, WhatRocks a été sélectionné parmi plus de 150 start-ups de plus de 40 pays pour intégrer le programme international de start-ups de L’Oréal. Après ses lancements au Canada et en France, la WhatRocks Foundation prévoit de partir dès 2022 à la conquête des États-Unis et du Royaume-Uni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires