Date

Partager

première victoire pour Philippe Clement, Lyon gagne sans convaincre… Ce qu’il faut retenir des matchs de la 21e journée

Articles connexes

La 21e journée de Ligue 1 a débuté par un succès de Nice contre Nantes (2-1) et une victoire du Paris Saint-Germain de Kylian Mbappé, face à Brest (2-0). Elle s’est poursuivie par un match à quatre pour le maintien, où le FC Metz a marqué des points, et par une victoire précieuse pour Lyon.

Ben Yedder le capitaine « supersub »

Philippe Clement n’est sur le banc de l’AS Monaco que depuis le 3 janvier, mais il a très vite compris les bases. Sur le Rocher, le boss s’appelle Wissam. Entré en jeu à la pause, le capitaine Wissam Ben Yedder n’a eu besoin que de dix minutes pour marquer le but du 2-0. Et de dix-sept minutes pour inscrire un doublé, scellant la première victoire de son nouveau coach. Ses 11e et 12e réalisations de la saison. Alors qu’il revient de blessure et qu’il était en froid avec Niko Kovac, le capitaine monégasque a montré à Clement qu’il faudrait compter sur lui. L’entraîneur belge pourrait être tenté de le laisser remplaçant, 50 % de ses buts ont été inscrits en sortie de banc.

Pour sa première au Stade Louis-II, @philippe_clemnt obtient un large succès. Nos Rouge et Blanc s’imposent ainsi 4-0 face à Clermont.

Daghe Munegu pic.twitter.com/Rnb6d9SMul

— AS Monaco (@AS_Monaco) January 16, 2022

Strasbourg renverse Montpellier

L’ouverture du score de Florent Mollet (11e) pouvait laisser croire à la septième victoire de rang du MHSC. Irrésistibles depuis plusieurs semaines, les coéquipiers de Téji Savanier ont fini par courber l’échine.

Alors qu’ils commençaient à baisser pavillon, Elye Wahi a écopé d’un carton rouge, six minutes après son entrée en jeu. En infériorité numérique, les Pailladins ont totalement lâché, encaissant trois buts en neuf minutes (3-1). Fin de série donc pour Montpellier après quatre victoires consécutives.

Metz s’extirpe de la zone rouge

Après l’humiliation subie par Bordeaux sur la pelouse de Rennes, les Messins  avaient une carte à jouer sur la pelouse de Reims (14e). Malgré l’absence de treize joueurs au coup d’envoi, le FC Metz a remporté sa troisième victoire de la saison à l’extérieur, après Brest (1-2) et Nice (0-1).

Les hommes de Frédéric Antonetti remontent à la 15e place et comptent désormais deux points d’avance sur Lorient, barragiste. Toujours en bas de classement, Lorientais et Angevins n’avaient plus joué depuis 25 jours, Covid oblige. Ils ont fêté leurs retrouvailles avec la Ligue 1 par un match nul et vierge (0-0). 

Service minimum pour Lyon

Les footballeurs le répètent à tout bout de champ, mais l’essentiel dans ce sport, c’est bien les trois points. Et c’est ce qu’ont dû se dire les Lyonnais en quittant la pelouse de l’Estac en fin d’après-midi, après leur victoire 1-0. Un succès acquis grâce à un penalty – sévère – transformé par Moussa Dembélé, après une main du malheureux Erik Palmer-Brown à la demi-heure de jeu. Muet depuis mi-septembre, l’attaquant lyonnais n’a pas tremblé. Une avance logique pour l’OL à la pause, après un premier acte dominé et maîtrisé.

Sauf qu’au retour des vestiaires, ce sont des Lyonnais bien plus timides qui sont revenus sur la pelouse. À défaut d’être entreprenants, les hommes de Peter Bosz ont fait le dos rond sans trop être inquiétés par des Troyens inoffensifs. En dehors d’un coup franc de Shaqiri en fin de match, pas grand chose à se mettre sous les crocs pour Lyon, en dehors de ce petit succès 1-0 et des trois points qui vont avec. L’OL remonte ainsi dans la première partie de tableau, à six points des places européennes. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires